↑ Return to Ressources Hydriques

Print this Page

La Mesure des Débits des Cours

La Mesure et Suivi des Débits des Cours d’eau de Surface et Souterraine

 

Le service des ressources hydriques de l’Office National du Litani a pour vocation de:

  • Mesurer les débits de l’ensemble des fleuves et sources du territoire Libanais.
  • Mesurer les débits des cours d’eau souterrains au niveau de la région de la Bekaa et du Liban-Sud.

 

Eau souterraine – Puits
Eau de surface – Sources

 

Mesure de la quantité d’eau de surface :

La mesure des débits des fleuves et des sources est un processus annuel, qui se déroule de septembre à août comme suit:

  1. Des points de mesure sont déterminés tout au long du fleuve. A ce niveau, une station de mesure est installée pour enregistrer les variations de débit du fleuve pendant une semaine.
  2. Deux méthodes sont utilisées pour la mesure des débits de l’eau de surface :
  3.  تعتمد المصلحة طريقتين في عملية قياس كمية المياه السطحية:
    1. Le Moulinet :
      1. Il s’agit d’un outil de mesure électronique, qui calcule le débit de l’eau sur la base de la mesure de sa hauteur et de sa vitesse.
    2. Mesure par estimation
      1. Cette méthode sert à calculer le débit par une estimation des dimensions de la section de mesure et de la vitesse de l’eau.
    3. Récemment, le directorat a reçu de nouveaux équipements, tels que le « River Surveyor »
      Mesurer Avec Le Moulinet
      Mesurer Avec Le Moulinet
      Mesurer Avec Le River Surveyor
      Mesurer Avec Le River Surveyor
  4. Les stations de mesure sont reliées à des appareils appelés  «limnigraphes» placés dans des pièces en béton armé ou dans des boites métalliques situées au bord du cours du fleuve. Il y a différents types de limnigraphes
  5. Limnigraphe dans une pièce en béton
    Limnigraphe dans une boite métallique
    1. (OTT, SEBA (Allemagne), SIAP (Italie)
      1. Deux méthodes d’analyse permettent d’obtenir les mesures finales :
    2. La méthode informatique utilisant deux programmes d’analyses hydriques : HYDATA et HYDRAS.
    3. L’hydrogramme: Cette méthode est utilisée quand il n’existe pas de station de mesure. Elle donne sur une base mensuelle des mesures de débits approximatifs.
  6. Les mesures sont ensuite archivées et analysées sous formes de courbes et de tableaux. Actuellement, l’ONL cherche à adopter la technique SIG permettant la localisation des points sur la carte et donc l’analyse géographique.

Les mesures de l’eau souterraine:

La prise de mesure au niveau d’un puits souterrain consiste en la mesure de son niveau d’eau. Elle est conduite comme suit :

  1. Premièrement, un ensemble de puits sont sélectionnés au niveau d’un bassin soumis aux mêmes conditions hydrogéologiques.
  2. Les niveaux d’eau souterraine dans les puits sont mesurés à l’aide d’un indicateur de niveau d’eau, et ceci après l’arrêt du pompage de l’eau du puits pour une certaine période, déterminée en fonction de la profondeur du puits et de la nature de la formation hydrogéologique. La mesure donne le niveau de l’eau souterraine rapport à la surface de la mer (l’unité est MASL, « meters above sea level »).
  3. Actuellement, le département réétudie l’emplacement de 29 puits situés dans la région sud. Les mesures des niveaux d’eau seront effectuées sur une base hebdomadaire dans le but de modéliser et analyser les flux de l’eau souterraine.
  4. Dans le cadre du projet LRBMS, le département a également entrepris de creuser 15 nouveaux puits de surveillance destinés à mesurer les niveaux de l’eau souterraine dans le bassin supérieur du Litani. 

Permanent link to this article: http://www.litani.gov.lb/fr/?page_id=236